signatureelectronique

Quels sont les 4 types de signatures électroniques ?

Une signature électronique permet de signer n’importe quel document électronique sans avoir à imprimer le document en question. Aussi appelée e-signature, c’est une pratique de plus en plus utilisée, car elle permet de réduire les déchets et permet de gagner du temps, puisqu’elle permet de signer des documents à distance sans passer par la poste.

L’e-signature : c’est quoi exactement ?

L’e-signature ou signature électronique est comme son nom l’indique, une signature au format électronique. Comme la signature manuscrite, celle-ci est apposée à des documents par le signataire pour prouver son approbation des termes énoncés dans ces derniers. Elle produit le même effet et a la même valeur que la signature manuscrite, est tout aussi légale et est protégée par des législations internationales.

Il existe différentes façons de créer des signatures électroniques. La première consiste à avoir une version jpeg ou PNG de votre signature pour l’inclure dans n’importe quel document à signer. Si vous avez un Mac ou un PC, certaines applications vous permettent de tenir un bout de papier devant la caméra pour obtenir une version pdf de la signature. Certains utilisent paint pour dessiner la signature avec leur souris.

Les types de signatures électroniques

Il existe différents types de signatures électroniques, à ne pas confondre avec signature digitale, dont l’objectif est de protéger un document.

Le premier type d’e-signature est la SES ou signature électronique basique. C’est le type de signature électronique le plus utilisé puisqu’il n’utilise aucun cryptage. Facile d’utilisation, elle est également facile à falsifier.

Vient ensuite l’AES ou signature électronique avancée. Très sécurisée, l’identité du signataire est d’abord vérifiée avant qu’il puisse signer. Pour ce faire, une infrastructure de gestion des clés (PKI) est utilisée. C’est un système où le seul signataire peut signer un contrat.

Le dernier type de signature électronique est le QES ou signature électronique qualifiée. Cette dernière option n’existe qu’en Europe et nécessite à la fois l’utilisation d’une AES et d’une signature digitale.

Les avantages de la signature électronique

Grâce à la signature électronique, il est dorénavant possible d’obtenir la signature d’une personne, indépendamment du temps ou de l’endroit où elle se trouve. Elle permet de gagner énormément de temps puisque le signataire n’a ni besoin de se déplacer, ni besoin de recourir à la poste pour envoyer le document signé. Enfin, l’e-signature entre dans le mouvement de préservation de l’environnement en limitant l’utilisation des supports papier.

La durée de vie de l’e-signature est beaucoup plus longue que celle de la signature manuscrite, qui s’estompe plus vite. Elle permet d’économiser sur le papier, l’ancre, le trajet et la poste. En supprimant la nécessité de voyager, la signature électronique augmente la satisfaction des clients puisque plus rapide et plus pratique.

Quitter la version mobile